Centrale Canine MarocCentrale Canine MarocCentrale Canine Maroc
(+212) 522 39 17 39
8h– 15h / 8h – 12h
Casablanca - Maroc

Présentation

Contact

SCCM

La Société centrale canine marocaine, reconnue d’utilité publique, est régie par le Dahir n°1-58-376 du 15 novembre 1958 réglementant le droit d’association.

Placée sous le contrôle du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, elle travaille à l’encouragement de l’élevage canin et à la diffusion et l’amélioration des races canines au Maroc, conformément aux règlements et standards de la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Elle regroupe tous les clubs de race et de travail du royaume, délivre et contrôle les pedigrees, et les certificats de naissance, et détient le Livre Marocain des Origines (LMO), registre matricule officiel, réservé aux races canines et créé par le Décret n°2-58-328 du 23 juin 1956. Le LMO contient toutes les inscriptions de chiens de race pure, y compris celles effectuées sur les anciens livres de l’anciennement dénommée Société canine du Maroc.

 

Mission

Conformément à sa mission, la SCCM, en collaboration avec la profession vétérinaire et les nombreux cynophiles du pays, encourage la création de nouveaux clubs dans différentes grandes villes du royaume.

Les clubs de race et de dressage constituent les véritables ateliers pour le développement de la cynophilie marocaine.
Parmi les clubs, celui du Sloughi à Casablanca et du Berger de l’Atlas à Rabat sont investis de la promotion de ces races marocaines, véritables patrimoines nationaux. Les autres clubs couvrent différentes races comme le Berger allemand, le Rottweiler, les chiens de chasse, le Caniche,  etc.

La FCI (Fédération Cynologique Internationale )

La Fédération Cynologique Internationale est l’Organisation Canine Mondiale. Elle est composée de 99 pays membres et partenaires sous contrat (un membre par pays) qui émettent chacun leurs pedigrees et forment leurs juges, dont la SCCM fait partie.

La FCI garantit la reconnaissance mutuelle des juges et pedigrees au sein de ses pays membres.

La FCI reconnaît 354 races, chacune d’entre elles étant la ‘propriété’ d’un pays spécifique. Les pays ‘propriétaires’ de ces races en établissent le standard (description détaillée du type idéal de la race) – en collaboration avec les Commissions des Standards et Scientifique de la FCI – dont la traduction,  la mise à jour et la publication sont assurées par la FCI. Ces standards constituent la référence sur laquelle se basent les juges au moment d’évaluer les chiens lors des expositions tenues dans les pays membres de la FCI,  ainsi que les éleveurs dans leur tentative de production de chiens de qualité supérieure.

Chaque membre ou partenaire sous contrat organise des expositions internationales de beauté (CACIB), des épreuves internationales de travail (utilité, pistage, style nordique, mondioring) et de chasse (CACIT), des concours internationaux d’agility (CACIAG), d’Obedience (CACIOB) et de Dog Dancing (CACID), ainsi que des courses/coursing internationaux (CACIL) et des épreuves internationales pour chiens de troupeau (CACITR). Les résultats de ces concours/épreuves sont envoyés au Siège social de la FCI qui en assure l’encodage et l’homologation. Lorsqu’un chien a obtenu un certain nombre de récompenses, il peut se voir octroyer le titre de Champion International de Beauté, d’Exposition, de Travail, de Beauté et Travail, d’Agility, d’Obedience, de Dog Dancing, de Course, de  Beauté et Performance ou de Troupeau. Ces titres sont homologués par la FCI.

En outre, chaque éleveur peut solliciter, via son organisation canine nationale la protection de son affixe (nom donné à un élevage) au niveau international.

EnglishFrench